TANAGRA


TANAGRA
TANAGRA

TANAGRA

Ville de Béotie, située à l’est de Thèbes, célèbre pour ses ateliers qui produisirent, à partir de \TANAGRA 340-\TANAGRA 330 jusque vers la fin du \TANAGRA IIIe siècle, de nombreuses séries de figurines en terre cuite moulée. Le répertoire de Tanagra présente une grande variété de types. À côté des Éros ailés, des jeunes éphèbes ou adolescents debout ou assis, on trouve des figurines féminines à demi-nues, certainement inspirées des Aphrodite de la grande sculpture; d’autres statuettes représentent des danseuses, des joueuses d’osselets et principalement des femmes et des jeunes filles drapées, debout, qui constituent l’archétype des tanagras. On notera, en outre, deux types de statuettes féminines grotesques, le premier, issu des personnages de la nouvelle comédie, telle la vieille nurse; le second représente de grosses femmes assises ou debout, la production de ce dernier type pouvant être datée des années \TANAGRA 350-\TANAGRA 325.

Les terres cuites de Tanagra font suite aux recherches de la grande plastique de la première moitié du \TANAGRA IVe siècle, mais l’échelle réduite de ces figurines a permis d’amplifier davantage encore le traitement naturaliste des corps et le rendu des draperies qui révèlent totalement la silhouette ou la cachent partiellement par un jeu de plis en zig-zag. Dans les attitudes hanchées et souvent très souples, on décèle un effort réel pour dépasser la stricte présentation frontale. Ces figurines étaient peintes de couleurs généralement mates, blanc, rouge, bleu, mais parfois aussi de rehauts dorés. Les moules étaient constitués de plusieurs éléments que l’on pouvait assembler différemment afin d’obtenir des variantes. De très nombreux exemplaires proviennent de la fouille de nécropoles mais on ne saurait leur accorder un simple rôle funéraire. L’existence, en particulier de sujets de genre, tels les grotesques, prouverait que ces objets étaient également destinés à la décoration des maisons. Les trouvailles faites tant à Athènes que sur les sites d’Asie Mineure ou à Alexandrie montrent qu’après une phase plus libre dans la composition et dans les attitudes, le style de Tanagra s’épuise et s’éteint pratiquement à la fin du \TANAGRA IIIe siècle.

tanagra [ tanagra ] n. m. ou f.
• av. 1872; nom d'un bourg de Béotie en Grèce
Statuette, figurine en terre cuite de Tanagra, d'une grâce simple.
Fig. Jeune fille, jeune femme fine et gracieuse. Une vraie tanagra.

tanagra nom masculin ou nom féminin (de Tanagra, nom propre) Dans la Grèce antique, figurine polychrome de terre cuite aux formes élégantes.

Tanagra
village de Grèce (Béotie), à l'E. de Thèbes.
De fines statuettes de terre cuite furent découvertes dans ses nécropoles à la fin du XIXe s.
————————
Tanagra
n. m. ou f. Figurine, statuette de terre cuite (IVe-IIIe s. av. J.-C.), d'un travail très fin, représentant une femme ou un enfant.

I.
⇒TANAGRA1, subst. masc.
ORNITH. [N. sc. du tangara (sous-classe de ce groupe)] Les Tanagra (...) édifient des nids couverts et nourrissent les poussins par régurgitation (Zool., t. 4, 1974, p. 621 [Encyclop. de la Pléiade]).
REM. Tanagridés, subst. masc. plur., ornith. Famille de petits passereaux granivores ayant le tangara pour type. Les Tanagridés ou Tangaras constituent un vaste groupe de deux cent vingt-deux espèces du Nouveau Monde (...). Oiseaux de petite taille, la plupart brillamment colorés, où le rouge, le vert, le bleu, le jaune alternent plus ou moins avec le noir, ils sont arboricoles, fréquentant bois et buissons (Zool., t. 4, 1974, p. 621 [Encyclop. de la Pléiade]).
Prononc. et Orth.:[]. Plur. des tanagras. Étymol. et Hist. 1800 tanagre (BOISTE); 1859 tanagra (BOUILLET). Du lat. sc. tanagra (1764, LINNÉ d'apr. NEAVE), lui-même altér. de tangara.
II.
⇒TANAGRA2, subst. masc. ou fém.
A. — ARCHÉOL. Petite figurine de terre cuite réalisée dans la région de Tanagra aux IVe et IIIe s. av. J.-C., représentant en particulier des jeunes filles aux formes fines et d'allure très gracieuse. L'art familier de la Grèce (...) suit, avec une sagacité charmante, le caractère individuel. (...) on a oublié les tanagras (...), les peintures de vases, toute la peinture pompéienne (FAURE, Hist. art, 1909, p. 119).
B. — Littér. Jeune femme, jeune fille fine et gracieuse. Une vraie tanagra. [En appellatif] Mon petit tanagra (ROB. 1985).
Prononc. et Orth.:[]. ROB. 1985: ,,S'écrit avec ou sans majuscule``. Plur. des tanagras. Étymol. et Hist. 1. 1909 archéol. (FAURE, loc. cit.); 2. 1912 « jeune fille frivole » (VILLATTE, Parisismen d'apr. FEW t. 13, 1, p. 80 b). Réduction méton. de statuette de Tanagra, du n. de la ville de Béotie où étaient exécutées ces sculptures, vers le IVe s. (lat. Tanagra, gr. ). Cf. au sens 2, le subst. dér. tanagrienne (1895 GUÉRIN Suppl.; de Tanagra, suff. -ien); cf. aussi l'angl. Tanagra specimen 1878, Tanagra figurine 1890 « statuette de Tanagra » ds NED Suppl. t. 4, 1986.
DÉR. Tanagréen, -enne, adj., littér. Qui évoque les statuettes de Tanagra par sa finesse, sa grâce. Grâce tanagréenne. S'encapuchonnant de leur châle ramené du bras gauche vers le menton en des poses tanagréennes (ARÈNE, Vers la calanque, 1896, p. 103). Cette tenue qu'une petite nymphe tanagréenne eût trouvée tout juste suffisante (COLETTE, Pays. et portr., 1954, p. 37). [], fém. [-]. 1res attest. 1896 (ARÈNE, loc. cit.), 1924 femme tanagréenne (L. DAUDET, Drame des Jardies, Paris, Gallimard, p. 42 d'apr. M. RIFFATERRE ds Fr. mod. t. 22, p. 68); de tanagra2, suff. -éen (-ien); cf. le subst. tanagrienne, supra étymol.

tanagra [tanagʀa] n. m. ou f.
ÉTYM. Av. 1872; nom d'un bourg de Béotie.
1 Statuette, figurine en terre cuite de Tanagra, d'une grâce simple.REM. Le mot s'écrit avec ou sans majuscule. — On a dit aussi tanagrienne [tanagʀijɛn] n. f.
0 Regarde ces statuettes, Beautrelet, cette Vénus grecque, cet Apollon de Corinthe (…) Regarde ces Tanagras, Beautrelet ! Tous les vrais Tanagras sont ici. Hors de cette vitrine, il n'y en a pas un seul au monde qui soit authentique.
M. Leblanc, l'Aiguille creuse, p. 392.
2 (1888). Fig., vieilli (souvent, appellatif hypocoristique). Jeune fille, jeune femme gracieuse. || Mon petit tanagra.
DÉR. Tanagréen.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tanagra — TANÁGRA s.f. Nume dat statuetelor de pământ ars care s au găsit în necropolele de la Tanagra, în Grecia (iar mai târziu în toată lumea greco romană). – Din fr. tanagra. Trimis de cornel, 09.10.2008. Sursa: DEX 98  tanágra s. f. (sil. gra), pl.… …   Dicționar Român

  • Tanagra — Saltar a navegación, búsqueda Tanagra puede referirse a: La deidad griega Tanagra La antigua ciudad de Beocia, Tanagra Las estatuas de barro cocido que toman su nombre de la ciudad anterior La Batalla de Tanagra de 457 a. C. o La… …   Wikipedia Español

  • Tanagra — (de «Tanagra», nombre de la ciudad griega donde se encontraron estatuitas de barro cocido) f. Estatuilla griega de arcilla cocida. ⇒ *Escultura. * * * tanagra. f. Estatuilla de barro cocido como las halladas en la ciudad griega de Tanagra. * * *… …   Enciclopedia Universal

  • tanagră — TANÁGRĂ s.f. (arheol.) Statuetă de pământ ars care s a găsit în necropolele din Tanagra. [pl. re. / < fr. tanagra, cf. Tanagra – sat în Beoţia, Grecia) Trimis de LauraGellner, 30.05.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • Tanagra —   [ taːnagra, neugriechisch ta naɣra], Ort im Verwaltungsbezirk (Nomos) Böotien, Griechenland, östlich von Theben, 600 Einwohner. In Kammergräbern der Nekropole bei Tanagra wurden seit 1969 Tonsarkophage (Larnakes) aus spätmyken. Zeit (um 1200 v …   Universal-Lexikon

  • TANAGRA — Ptol. Boeotiae nobile oppid. Graea Homero, teste Stephanô, cui Gephyra, ut et Oropus ab Aristotele dicitur. Hodie Anaioria dicitur Castaldo. Eius meminit Statius, l. 7. Theb. v. 254. Mille sagittiferos gelidae de colle Tanagrae. Nemo paulo… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Tanăgra [1] — Tanăgra, bedeutende Stadt nebst Gebiet in Böotien, lag am linken Ufer des Asopos auf einer Anhöhe; Öl u. Weinbau. Die Tanagräer waren betriebsam u. bauten den besten Wein in Böotien. T. soll von Pömander erbaut u. nach dessen Gemahlin Tanăgra,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tanagra — TANĂGRA, æ, Gr. Τάναγρα, ας, (⇒ Tab. XXV.) des Aeolus Tochter, und Pömanders Gemahlinn, welcher solcher zu Ehren der Stadt Tanagrä, in Böotien, von ihr den Namen gab. Pausan. Bœot. c. 20. p. 571 …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Tanagra — Tanȁgra ž DEFINICIJA pov. starogrčki grad u Beociji, kraj Tebe; lokalitet eponim helenističkih polikromnih žanr terakota (graciozne ženske figurice) SINTAGMA tanagra figurica pov. umj. figurica od terakote iz 4. st. pr. Kr …   Hrvatski jezični portal

  • Tanagra — Tanagra; tanagra; …   English syllables